Emerson Electric et Schneider Electric auraient chacun des velléités de croissance externe.

Les grands noms des équipements industriels, à savoir l’américain Emerson Electric et le français Schneider Electric ont refait parler d’eux ces derniers jours. Selon la chaîne CNBC rapportée par l’agence Reuters, l’américain Rockwell Automation, fabricant spécialisé dans les automatismes, a rejeté plusieurs tentatives d’approche de la part d’Emerson Electric ces trois derniers mois.

Emerson Electric cherche en effet à se développer dans l‘automatisation industrielle face à la concurrence de ses grands rivaux européens, que sont l’helvético-suédois ABB, l’allemand Siemens et Schneider Electric.

Quant à ce dernier, il serait en pole position pour racheter la division Électricité et automatismes du groupe d’ingénierie indien Larson & Toubro (L&T), selon le journal local des affaires Mint repris par Bourse Direct. Le montant de la transaction serait de 2,3 milliards de dollars. Mais la cession de cette division de L&T circule depuis plusieurs années…

http://www.mesures.com/automatisme/automates/item/14629-passe-d-armes-dans-le-domaine-des-automatismes

Recherches populaires : Limiter les risques chimiques, Toutes les formations pour répondre à vos besoins
Remonter