évaluation en contrôle continu

Venir en formation muni de ses EPI (chaussures de sécurité, gants, VAT)

Venir en formation muni de ses EPI (chaussures de sécurité, lunettes)

Venir en formation muni de ses EPI (chaussures de sécurité, bleu de travail adapté au soudage)

Venir en formation muni de ses EPI (chaussures de sécurité, casque)

Répartition pédagogique: 40% théorie / 60% pratique
Formation sur site client | Tarif INTRA ENTREPRISE :1300 €HT par jour de formation pour le groupe + déplacement sur site client

Tarifs

Formation sur site client | Tarif INTRA ENTREPRISE :1300 €HT par jour de formation pour le groupe + déplacement sur site client

Financement

Facturation : Sociétés immatriculées en France / Belgique / Luxembourg / Suisse
OU Prise en charge OPCO : OPCO2i – AFDAS – ATLAS – Ocapiat – Uniformation – Constructys – L’Opcommerce – Akto – Opco Mobilités – Opco EP – Opco Santé

Formation NON prise en charge par le CPF (Compte personnel de formation)Ni par POLE EMPLOI

 

ELINGAGE : 

Connaissances théoriques :
1 – La réglementation en vigueur :
– Les textes de loi en vigueur (Arrêté du 2 décembre 1998).
– Sensibilisation aux accidents du travail et à leurs coûts.
– Le rôle de l’élingueur.
– Moyens de protection (EPI) et moyens intermédiaires de manutention (accessoires
d’élingage), les engins de manutention (pont, grue, potence, …) – réglementation relative
aux équipements de travail.
– Devoirs et responsabilités de l’élingueur.
2 – La technologie des élingues :
– Unité de levage.
– Principales élingues : description et utilisation.
– Les différentiels modes d’élingage.
– La réglementation d’emploi des élingues ; limite d’utilisation des élingues (C.M.U.).
3 – Les gestes de commandement (tableau normalisé).
4 – L’élingage – règles de sécurité :
– Recommandations et mesures de sécurité concernant les élingues et l’élingage ; le
contrôle périodique réglementaire (VGP).
– Consignes d’utilisation et de sécurité.
– La signalisation : balisage et pictogrammes de danger.
– Règles d’élingage en sécurité : influence de l’angle d’ouverture en élingage – analyse
de l’élingage (analyse des risques et suffisance de prévention).
– Positions de sécurité pendant et après l’élingage.
– La mise au rebut des élingues et des chaînes.

Mise en pratique :
1 – Prise de poste, pratiques d’inspection du matériel (contrôle notices constructeur, VGP).
2 – Exercices pratiques d’élingage- élinguer en sécurité de pièces diverses (longues, lourdes,
cylindriques, non homogène, …) :
– Organisation du levage, balisage, signalisation
– Préparation et pose des moyens intermédiaires (accessoires d’élingages).
– Prise de charges : recherche du centre de gravité et de l’équilibre de la charge (formes
symétriques et asymétriques).
– Choix des moyens intermédiaires (corde, chaîne, élingue, palonnier, etc…).
– Mise en pratique de différents élingages.
– Signaux AFNOR (sifflets et gestes), gestes de commandement.
– Position de l’élingueur pendant le transport.
– Maîtrise du déplacement et du balancement de la charge.
– Dépose de la charge.
– Opérations de fin de service.

PALAN : 

Connaissances ‘théorie’ 
1 – La réglementation et les responsabilités du conducteur. Les accidents.
2 – La potence le palan et son utilisation, ses organes, la plaque de charge, ses
protections, les commandes au sol (commande électrique), les équipements spécifiques
(élingues, palonniers, pinces).
3 – Les consignes au poste : les protections individuelles et collectives (EPI), les interdictions,
les dispositifs de sécurité, les responsabilités, conditions d’accès au poste de commande,
rendre compte des difficultés et anomalies, conduite à tenir en cas d’accident.
4 – La conduite en sécurité : rappel des sécurités, les consignes de déplacement et de
stationnement, prise et dépose de charges, balancement de charge, les gestes de
commandement, angles d’élingage.
5 – Assurer la maintenance de 1er niveau du matériel et des équipements utilisés.
La vérification générale périodique de la potence et de ses équipements de levage.
Les contrôles journaliers.

Mise en pratique 
6 – Vérification-adéquation (application de la plaque de charge) des équipements de levage aux
types de charge avant la prise de poste.
7 – Déplacement à vide, exercices d’approche, choix de l’élingue, les techniques
d’élingage, changement d’accessoires de levage.
8 – Déplacement de charges, balancement des charges et récupération, mouvements de
précision, mouvements combinés, manœuvre d’urgence, guidage des charges.
9 – Fin d’utilisation (fin de poste) d’une potence.
10 – Exercices spécifiques aux types de charges de l’entreprise

MÉTHODE ET MOYENS

PC et vidéo projecteur. 1 Copie des cours est remise aux stagiaires sur clé USB.

DOCUMENTATION

Toute documentation fournie au stagiaire pendant sa formation est utilisable au quotidien dans l’entreprise au cours de son activité professionnelle.

PÉDAGOGIE

Techniques pédagogiques utilisées sont Participative et Actives.

QUALITÉ

Nous réalisons à chaque fin de formation une évaluation à chaud sur la base des objectifs définis dans la fiche de programme.

SANCTION

Une attestation de stage est délivrée à l’issue de toutes les formations.

Méthode d'évaluation

En contrôle continu et tests de connaissances pour les formations habilitantes.

Formation Qualiopi

Formation réalisable en entreprise ou sur les villes suivantes : 

FRANCE : Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Étienne, Toulon, Dijon, Nîmes, Angers, Villeurbanne, Saint-Denis, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Brest, Tours, Limoges, Amiens , Metz, Boulogne-Billancourt, Besançon, Orléans, Belfort, Mulhouse, Saint-Denis, Rouen, Argenteuil, Caen, Montreuil, Saint-Paul, Nancy, Roubaix, Tourcoing, Nanterre, Avignon,
Vitry-sur-Seine, Créteil, Dunkerque, Poitiers, Châlons-en-Champagne, Reims, Troyes, Charleville-Mézières, Epinal, Colmar, Thionville, Saint-Avold, Bar-Le-Duc, Ajaccio (Normandie, Lorraine, Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Ile de France, Picardie, Champagne Ardenne, Alsace, Pays de la Loire, Centre, Bourgogne, Franche Comté, Poitou Charentes, Limousin, Auvergne, Rhône-Alpes, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte-D’azur, Grand-Est, Hauts-de-France, Corse, Occitanie) SDF disponibles sur les départements : Moselle, Meurthe & Moselle, Meuse, Vosges, Marne, Haute Marne, Aube, Ardennes, Haut-Rhin, Bas-Rhin)

LUXEMBOURG : Luxembourg Differdange Esch sur Alzette Dudelange Bettembourg

BELGIQUE (Wallonie) : Namur, Charleroi, Liège, Mons, Tournai, Bruxelles (Région Brabant Wallon, Province du Luxembourg, Hainaut, Namur, Liège)

SUISSE : Zurich, Genève, Bâle, Lausanne

DOM-TOM (DROM-COM) : Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie.