Formation Habilitation pour personnel de conduite chaufferie vapeur / eau surchauffée – Conducteur / Chauffeur

évaluation en contrôle continu

Venir en formation muni de ses EPI (chaussures de sécurité, gants, VAT)

Venir en formation muni de ses EPI (chaussures de sécurité, lunettes)

Venir en formation muni de ses EPI (chaussures de sécurité, bleu de travail adapté au soudage)

Venir en formation muni de ses EPI (chaussures de sécurité, casque)

Répartition pédagogique: 50% théorie / 50% pratique
Formation sur site client | Tarif INTRA ENTREPRISE :1200 €HT par jour de formation pour le groupe + déplacement sur site client

Tarifs

Formation sur site client | Tarif INTRA ENTREPRISE :1200 €HT par jour de formation pour le groupe + déplacement sur site client

Financement

Facturation : Sociétés immatriculées en France / Belgique / Luxembourg / Suisse
OU Prise en charge OPCO : OPCO2i – AFDAS – ATLAS – Ocapiat – Uniformation – Constructys – L’Opcommerce – Akto – Opco Mobilités – Opco EP – Opco Santé

Formation NON prise en charge par le CPF (Compte personnel de formation)Ni par POLE EMPLOI

 

OBLIGATION : EXPLOITER Chaudière industrielle -> Dépannage et maintenance -> FORMATION HABILITATION OBLIGATOIRE (Conduite ou entrer dans une chaufferie / local) chaudière gaz, biomasse, … / générateur vapeur ou Eau surchauffée -> POUR Personnel de conduite / Conducteur / Chauffeur

Conformément à la réglementation française des équipements sous pression (arrêté du 20/11/2017) :

« Le personnel chargé de l’exploitation et de la maintenance des équipements sous pression doit être informé et qualifié pour en assurer la surveillance et prendre toute initiative nécessaire à leur exploitation en toute sécurité. »

DESP 2014/68/UE et arrêté ministériel du 20 novembre 2017 – Mise à jour 2021 – Habilitation type formation pour personnel de conduite chaufferie vapeur / eau surchauffée – Conducteur et Chauffeur

Arrêté du 15/03/2000 – Normes NFE 32-020-1à 5- Arrêté mise à jour 2017 et 2021 – Habilitation type formation pour personnel de conduite chaufferie vapeur / eau surchauffée – Conducteur et Chauffeur

THÉORIE

Contexte réglementaire

  • PRINCIPES FONDAMENTAUX DE THERMIQUE
  • DESP 2014/68/UE et arrêté ministériel du 20 novembre 2017
  • TEXTES RELATIFS À L’EXPLOITATION

Arrêté ministériel en vigueur

Les normes NF E 32-020

Principes fondamentaux de sécurité d’une installation.

Notions fondamentales

  • Analyses des différents phénomènes : la pression, la vapeur d’eau, l’eau surchauffée, la température, incendie et pollution
  • Principaux risques liés au générateur du site (Manque d’eau, excès de pression, traitement d’eau …)
  • Caractéristiques et mise en œuvre du combustible, présent sur le site, alimentant le générateur

Technologie

  • Compréhension du fonctionnement du générateur présent dans l’entreprise

Mode d’exploitation

  • Présentation et analyse du mode d’exploitation du site
  • Vigilance et comportement lors de l’exploitation du générateur
  • Vigilance et comportement lors de la remise en service à la suite d’un défaut complexe
  • Modalités des dispositifs de sécurité du générateur suivant le mode d’exploitation du site
  • Principe et analyse de fonctionnement du traitement d’eau

Principe de fonctionnement d’une installation de protection de chaudière (chaufferie) vapeur / eau surchauffée

  • Les besoins annuels et instantanés
  • Le rôle de la chaudière vapeur, de la pompe alimentaire
  • Le rôle de la bâche, du dégazeur, les purgeurs
  • La récupération des condensats

Organes de sécurité sur les chaudières vapeur (eau surchauffée)

  • Tableau de correspondance des unités d’énergie et de puissance

La vapeur d’eau

  • Caractéristiques de la vapeur, diagramme de Mollier

Les chaudières vapeur

  • Les divers types (gaz, biomasse, …)

Le traitement des eaux de chaudières

  • Le besoin de traitement, la qualité de l’eau nécessaire, les analyses à effectuer
  • Les purges et déconcentrations, suivi du traitement

Combustibles généralités sur chaudières industrielles

  • Les besoins, le PCS, le PCI, le rendement
  • Les caractéristiques gaz et fioul

Principe de la combustion sur chaudières industrielles.

  • Chimie et vitesse de la combustion
  • Excès d’air
  • Réglage de feux
  • L’aspect de la flamme, l’analyse de fumée, l’opacimétrie
  • La température fumée

Technologie des brûleurs de sécurité sur chaudières industrielles

  • Le cycle du brûleur, le surveillance de la flamme
  • La surveillance des paramètres du combustible
  • La surveillance des paramètres du comburant

Entretien et conservation des chaudières industrielles.

  • La mise en conservation (chaufferie en marche ou à l’arrêt)
  • L’exploitation normale, la maintenance annuelle

Calcul du rendement des chaudières industrielles

Aspect réglementaire : Habilitation pour personnel de conduite chaufferie vapeur / eau surchauffée – Conducteur et Chauffeur

  • Règles constructives, contrôles périodiques
  • Arrêté du 15/03/2000 – Normes NFE 32-020-1à 5- Arrêté mise à jour 2017 et 2021

Maintenance, exploitation chaudière vapeur (ou eau surchauffée)

  • Exploitation
  • Incidents de fonctionnement et causes
  • Consignes d’exploitation et de sécurité

Applications pratiques pour conducteur / chauffeur

Marques possibles pour la formation Habilitation pour personnel de conduite chaufferie vapeur / eau surchauffée – Conducteur et Chauffeur : Babcock Wanson – VIESSMANN – BOSCH – GE POWER – CLAYTON – ICI Caldaie – EAGLE K – Magnabosco – Wuxi Zozen Boilers – PROODOS – HASEL – Keppel Seghers – Industrial Fuerpla – HEAT 11 – Thermon France – UNISTEAM – Engeman Steam – CHROMALOX – ENTROPIE Hunan Along – Siemens – HCW-Automated – Wenzhou Jhenten Machinery – REGULATION FRANCE – Hurst Boiler – Byworth Boilers – Komax Systems – ATTSU TERMICA – Taishan  – BROX – Giconmes Ibérica – LCZ – Shanghai Electric – FERROLI – HOVAL – Fondital – D’ALESSANDRO TERMOMECCANICA

EXPLICATION DES REGLEMENTATIONS des titres d’habilitation chaufferie vapeur :

Pour les rondiers, les intervenants, et les conducteurs, l’habilitation est fourni par l’employeur après avoir vérifié les compétences de son salarié.

La formation est sanctionnée par un test pour lequel le foramteur émet un avis. Par celui-ci il valide le fait que le stagiaire a bien reçu toutes les informations concernant le bon fonctionnement d’une chaudière vapeur, ainsi que toutes les informations liées aux risques encourus, aux obligations et interdictions lors de la suiveillance, l’exploitation, et la conduite des chaudières vapeur.

Habilitations et rôles des intervenants :

Niveau 1 : Agent de surveillance « RONDIER ».

  • Assure les visites périodes et les contrôles visuels des installations en fonctionnement.
  • Reception des alarmes et localisation des défauts.
  • Mettre en sécurité les installations si nécéssaire.
  • Apprécier les limites de ses capacités d’intervention.

Niveau 2 : Agent Qualifié d’Intervention « AQI ».

  • Assurer les interventions de niveau 1 RONDIER.
  • Pré-diagnistiquer sur arrêt intempestifs.
  • Réarmer une chaîne de sécurité, à l’exception des chaînes de pression et de niveau, si les paramètres le permettent.
  • Assurer la petite maintenance courante.

Niveau 3 : Chauffeur / Conducteur

  • Assurer les interventions de niveau 2 AQI.
  • Analyser un défaut et ses conséquences.
  • Reprendre et assurer la conduite en mode suppléant.
  • Effectuer certaines opérations de maintenance prédéfinies et autorisées par le fabricant.
  • Conduite et surveiller l’installation de traitement de l’eau avec les analyses d’eau.

 

POUR RAPPEL :

Une chaudière est un système qui utilise un combustible pour apporter de l’énergie à un fluide caloporteur
et fournir ainsi un fluide avec des caractéristiques imposées par l’utilisation qui en sera faite. Dans le cas
des chaudières à vapeur, le fluide caloporteur est de l’eau. Ce type de chaudière se compose de deux
compartiments distincts : un dans lequel brûle le combustible (brûleur) et un autre dans lequel l’eau est
chauffée.
Le guide chaufferies couvre deux types de chaudière à vapeur, dénommées d’après le fluide qui circule à
l’intérieur des tubes :
 Les chaudières à tubes de fumées, parcourus intérieurement par les gaz de combustion ;
 Les chaudières à tubes d’eau, parcourus intérieurement par l’eau et l’émulsion eau-vapeur.
Le principe de fonctionnement de ces types de chaudière est illustré ci-après.
Il existe une multitude de combustibles possibles pour alimenter une chaudière, chacun présentant
avantages et inconvénients en termes d’émissions et de rendement principalement. On peut citer à titre
d’exemple le charbon, le fioul (lourd ou domestique), le biodiesel, le gaz naturel, la biomasse.
Dans certains cas, du propane peut être utilisé lors des phases de (re)démarrage des chaudières. Il s’agit
alors du combustible d’alimentation des allumeurs des brûleurs. En général, le propane est stocké sous
forme liquéfiée sous pression dans des bouteilles entreposées dans un local dédié.

MÉTHODE ET MOYENS

PC et vidéo projecteur. 1 Copie des cours est remise aux stagiaires sur clé USB.

DOCUMENTATION

Toute documentation fournie au stagiaire pendant sa formation est utilisable au quotidien dans l’entreprise au cours de son activité professionnelle.

PÉDAGOGIE

Techniques pédagogiques utilisées sont Participative et Actives.

QUALITÉ

Nous réalisons à chaque fin de formation une évaluation à chaud sur la base des objectifs définis dans la fiche de programme.

SANCTION

Une attestation de stage est délivrée à l’issue de toutes les formations.

Méthode d'évaluation

En contrôle continu et tests de connaissances pour les formations habilitantes.

Formation Qualiopi

Formation réalisable en entreprise ou sur les villes suivantes : 

FRANCE : Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Étienne, Toulon, Dijon, Nîmes, Angers, Villeurbanne, Saint-Denis, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Brest, Tours, Limoges, Amiens , Metz, Boulogne-Billancourt, Besançon, Orléans, Belfort, Mulhouse, Saint-Denis, Rouen, Argenteuil, Caen, Montreuil, Saint-Paul, Nancy, Roubaix, Tourcoing, Nanterre, Avignon,
Vitry-sur-Seine, Créteil, Dunkerque, Poitiers, Châlons-en-Champagne, Reims, Troyes, Charleville-Mézières, Epinal, Colmar, Thionville, Saint-Avold, Bar-Le-Duc, Ajaccio (Normandie, Lorraine, Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Ile de France, Picardie, Champagne Ardenne, Alsace, Pays de la Loire, Centre, Bourgogne, Franche Comté, Poitou Charentes, Limousin, Auvergne, Rhône-Alpes, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte-D’azur, Grand-Est, Hauts-de-France, Corse, Occitanie) SDF disponibles sur les départements : Moselle, Meurthe & Moselle, Meuse, Vosges, Marne, Haute Marne, Aube, Ardennes, Haut-Rhin, Bas-Rhin)

LUXEMBOURG : Luxembourg Differdange Esch sur Alzette Dudelange Bettembourg

BELGIQUE (Wallonie) : Namur, Charleroi, Liège, Mons, Tournai, Bruxelles (Région Brabant Wallon, Province du Luxembourg, Hainaut, Namur, Liège)

SUISSE : Zurich, Genève, Bâle, Lausanne

DOM-TOM (DROM-COM) : Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie.